La société lyonnaise spécialisée en biotechnologie Valneva SE a annoncé récemment que son candidat vaccin, le VLA-15, contre la déroutante maladie de Lyme, avait obtenu le statut prioritaire « fast track » de la FDA, l’agence américaine en charge de la sécurité des aliments et des médicaments. Il n’existe pour l’instant aucun traitement ni aucun vaccin contre cette maladie invalidante transmise par les tiques.
Cette entreprise de biotechnologie lyonnaise a démarré une étude clinique de phase 1 en recrutant 180 sujets qui participeront aux tests menés aux Etats-Unis et en Belgique, indique Santé Magazine.
Objectif : vérifier l’innocuité du VLA15 sur l’organisme humain.
Le vaccin, qui pourrait être sur le marché en 2020, si les essais cliniques sont concluants, devrait protéger contre les six souches les plus répandues aux Etats-Unis et en Europe de la bactérie Borrelia,
dont sont porteuses les tiques qui propagent la maladie de Lyme.

Source RT Flash