On savait déjà que la consommation de noix avait un effet protecteur pour prévenir les maladies cardiovasculaires mais une nouvelle étude présentée lors du congrès 2017 de l’ASCO ( American Society of Clinical Oncology) suggère que la consommation de deux à trois poignées de noix par
semaine suffit aux survivants du cancer du côlon à repousser le risque de réapparition de leur cancer.
Des chercheurs américains de l’Institut du Cancer de Boston (États-Unis) ont étudié le régime alimentaire de 826 patients souffrant d’un cancer du côlon de stade III, traités par chirurgie et chimiothérapie. Ils ont découvert que les patients ayant consommé au moins une soixantaine de grammes de noix par semaine ? soit l’équivalent de 48 amandes ou 36 noix de cajou ? avaient un risque de récidive réduit de 42 % ainsi qu’un risque de décès lié au cancer du côlon diminué de 57 % comparé aux patients n’ayant pas consommé de noix.

Source RT Flash